Bannière JQSI 2017

Initiatives et projets influents

Le réseau de la solidarité internationale est riche en apprentissages sur les enjeux culturels au sens plus large.
Les organismes québécois de coopération et de solidarité internationales et leurs partenaires du Sud savent combien la question du respect des cultures locales, voire de la lutte pour la réappropriation de celles-ci est vitale ; et qu’elle se joue souvent par l’expression culturelle elle-même.


La défense des droits humains inclut celle des droits culturels, trop souvent oubliés.
L’art peut aussi devenir un moyen d’action citoyenne pour mener des actions d’éducation, de mobilisation, pour éveiller les consciences, lutter contre les injustices ou réaliser des projets porteurs.
En voici quelques exemples, provenant tous d’organismes québécois et de leurs partenaires.

Change le monde, une oeuvre à la fois

Québec, Canada - Comité de Solidarité/Trois-Rivières

Le projet Change le monde, une œuvre à la fois se distingue du fait qu’il permet aux jeunes, via l’art, de prendre la parole et d’exposer les rêves qu’ils portent pour le monde dans des espaces publics. Le thème du projet donne aussi la chance aux jeunes de prendre conscience du pouvoir de l’art pour sensibiliser le public, pour dénoncer les injustices, pour proposer une vision de la société, pour exprimer un point de vue sur le monde.

Voir

Artisanes de Paix

Colombie, Turquie, Liban et Afghanistan. - Développement et Paix

Ce printemps, nous avons été à la rencontre de femmes qui construisent la paix dans leurs communautés et leurs pays. Elles nous ont livré de magnifiques messages d’espoir, qui nous inspirent et nous poussent à poursuivre notre travail.

Voir

Oui Surf

Québec, Canada - Oxfam-Québec

Ouisurf, c’est d’abord une question de passion !

Depuis 2010, c’est la destination web pour découvrir ce qui entoure le surf, la culture et le voyage par la production et la diffusion de séries, des anecdotes ou encore de chroniques pratiques.

Voir

En route vers l’égalité des chances

Québec, Canada - Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES)

Ce projet régional d’éducation à la citoyenne mondiale et à l’égalité des genres et des chances avait pour objectif principal d’échanger entre femmes d’ici et d’ailleurs, de créer et de susciter une prise de conscience et un engagement de la population du Bas-Saint-Laurent face aux luttes des femmes pour l’égalité des chances et ce, dans une perspective internationale et interculturelle.

Voir

Nijera Kori : groupes culturels des paysans sans terre au Bangladesh

Bangladesh - Inter Pares

Festival culturel de 2 à 5 jours, dans plusieurs villages, qui permettent à des troupes d’acteurs de se produire sur des sujets tels que la reconnaissance des femmes en tant que paysannes, les violences faites aux femmes, l’agriculture commerciale intensive, etc.

Voir

L’art et l’éducation, deux alliés à SLAM !

Laurentides, Québec - Solidarité Laurentides Amérique Centrale

Considérant que l’art est un moyen d’éducation, d’expression et de sensibilisation, cinq murales créées par des artistes muralistes et des membres de la population ont été installées dans les Laurentides dans le cadre d’un projet de Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM) en 2015-2016. Chacune des œuvres est en lien un enjeu de solidarité internationale tel que l’environnement et les changements climatique, l’égalité entre les femmes et les hommes ou les droits humains.

Voir

Visages de résistance

Canada - Projet Accompagnement Québec-Guatemala

Bande dessinée représentant les luttes de quatre défenseur-e-s des droits humains guatémaltèques, visant la sensibilisation des jeunes québécois à l’importance de l’engagement citoyen.

Voir

Bongo té, tika !

Québec et République démocratique du Congo - Oxfam-Québec

Ici et ailleurs, l’art social joue un rôle déterminant dans la sensibilisation aux enjeux sociaux. C’est pourquoi Oxfam-Québec, l’Atelier Théatr’Action (ATA) et le Théâtre des Petites Lanternes (TPL) se sont donc unis pour mettre sur pied Bongo té, tika !, un projet théâtral pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Voir

Histoires de Vélos

Togo, Ghana, Haïti, Cuba et Canada - Cyclo Nord-Sud

100 portraits, 100 histoires, une expérience immersive unique !
Histoires de Vélos est une mosaïque photo et audio qui montre et démontre que le vélo peut concrètement changer une vie d’un bout à l’autre de la planète.

Voir

Naître au monde : récits de naissances

Mali, Pérou et Québec - Carrefour de solidarité internationale

Apprêtez-vous à découvrir des femmes et des hommes, jeunes ou moins jeunes, qui vous livrent une parcelle de leur vie : un espoir, une peur, un souvenir, un découragement, une surprise, une larme, un rire…une naissance. Au-delà des frontières se rejoignent des individus grâce à une seule et même expérience : être témoin d’une nouvelle vie qui prend son souffle.

Voir

La réhabilitation et la réappropriation du corps par les arts pour les jeunes filles rescapées des bordels

Inde - Aide Internationale Pour l’Enfance

La Rescue Foundation, partenaire local de l’AIPE en Inde, libère environ 300 jeunes filles chaque année de l’exploitation sexuelle. L’organisme leur offre un soutien juridique pour poursuivre les exploiteurs, des soins de santé et psychosociaux, ainsi que des services de réintégration et de soutien socio-économique.

Voir

Silence : on tourne ! Deux communautés andines en action pour la culture et son partage

Équateur - Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Par des activités de médiation culturelle, les stagiaires du programme Québec sans frontières travailleront de concert avec Arte Nativo afin de renforcer l’autodétermination des communautés de La Moya et de Pilingui en Équateur.

Voir

L’art-thérapie pour venir en aide aux enfants travailleurs immigrants illégaux

Thaïlande - Aide Internationale Pour l’Enfance

La Foundation for Child Development (FCD), partenaire local de l’AIPE en Thaïlande, encourage le développement des enfants à tous les niveaux : physique, intellectuel, social et spirituel. Même si le travail des enfants est illégal au pays, plusieurs familles ont néanmoins besoin de ce revenu supplémentaire pour survivre. La FCD cherche à éduquer les parents sur l’importance et les bienfaits à long terme d’offrir l’éducation à leurs enfants.

Voir

Allons voir là-bas si j’y suis

Québec, Canada - SUCO

Ateliers de théâtre-forum pour mieux démystifier le regard que nous portons sur la solidarité internationale et l’impact des changements climatiques sur les femmes du Sud.

Voir

Y’a pas de places chez nous

Québec, Afrique, Moyen-Orient et Asie - Oxfam-Québec

Un livre inspirant de l’auteure Andrée Poulin, racontant l’histoire de deux jeunes réfugiés en quête d’espoir et de paix. Marwan et Tarek fuient leur pays en guerre. À bord d’un bateau surchargé, les deux frères affrontent l’inconnu et le danger.

Voir

Concours international de jouets fabriqués à partir de matériaux récupérés

Québec, Haïti, Honduras, Pérou, Jordanie, Bénin et Bolivie - Oxfam-Québec

Ces activités éducatives internationales, organisées par Oxfam-Québec en collaboration avec ses partenaires, invitent les jeunes de 6 à 12 ans, d’ici et d’ailleurs, à mettre leur ingéniosité à l’œuvre dans la fabrication de jouets à partir de matériaux récupérés. Une merveilleuse action concertée d’amitié et de collaboration entre les peuples !

Voir

Spectacle de Cirque : Le Monde est Petit

Québec et International - Oxfam-Québec

Le monde est petit est un spectacle clownesque et interactif alliant des techniques de cirque à la réflexion de la situation des habitants de la planète, de son environnement et de ses divers enjeux sociaux.

Voir

Bangladesh

Inter Pares

Festival culturel de 2 à 5 jours, dans plusieurs villages, qui permettent à des troupes d’acteurs de se produire sur des sujets tels que la reconnaissance des femmes en tant que paysannes, les violences faites aux femmes, l’agriculture commerciale intensive, etc.

Nijera Kori est une association de personnes démunies et marginalisées du Bangladesh qui appuie des groupes de femmes et d’hommes à s’organiser, connaître leurs droits et se mobiliser afin d’agir collectivement et obliger l’État à rendre des comptes sur ces droits.

Leurs principaux champs d’action incluent l’obtention de terres pour les familles sans terre, assurer l’accès aux programmes sociaux, renforcer les droits des femmes, promouvoir des projets productifs conjoints, et faire face aux impacts de l’aquaculture de la crevette.

Nijera Kori se distingue par une intense activité de groupes culturels des sans terre. La philosophie de l’organisation veut que les activités culturelles fassent partie intégrante de la mobilisation sociale. Un programme d’activités culturelles des paysans sans terre a été mis en place pour développer les aptitudes de chacun et augmenter la conscience sociale.

Le programme permet de sensibiliser la population aux inégalités sociales en les peignant à travers des histoires et des pièces de théâtre. Ces activités permettent de changer les attitudes, dépasser les superstitions ancrées dans la conscience collective, mettre fin à la dépendance financière et l’ignorance. Les troupes sont formées de 15 à 20 membres et les acteurs et actrices utilisent chants et pièces de théâtre basé-e-s sur leur quotidien pour faire passer leur message. Par ailleurs, chaque année, des festivals culturels de 2 à 5 jours sont organisés. Durant ces événements, les acteurs et actrices visitent les villageois-e-s à leur domicile, mais se produisent également dans les bazars et les places centrales des villages. Divers sujets tels que la reconnaissance des femmes en tant que paysannes, les violences faites aux femmes, le fondamentalisme et les mariages précoces, l’agriculture commerciale intensive sont abordés. Les marches culturelles ont un impact positif réel sur l’opinion publique.

Pour en savoir plus sur les activités culturelles de Nijera Kori, rendez-vous ici : http://nijerakori.org/organizing-landless-presents/

Photo : Inès Sanchez



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Colombie, Turquie, Liban et Afghanistan.

Développement et Paix

Ce printemps, nous avons été à la rencontre de femmes qui construisent la paix dans leurs communautés et leurs pays. Elles nous ont livré de magnifiques messages d’espoir, qui nous inspirent et nous poussent à poursuivre notre travail.

Nous vous donnons l’exemple de Luz Estella Cifuentes en Colombie !

Luz Estella Cifuentes
Responsable du Secrétariat des femmes et de l’école de formations politique et interethnique pour les femmes paysannes, afro-colombiennes et autochtones de la Coordination nationale agraire (CNA)

Luz Estella fait partie de l’équipe de direction de la CNA et elle assume la responsabilité du Secrétariat des femmes (Secretaría de mujeres) ainsi que de son école de formation politique interethnique pour les femmes (Escuela de Formacion Politica Inter-Etnica de Mujeres del CNA). Ayant complété des études en sociologie et en développement rural, elle a beaucoup d’expérience liée à la recherche participative ainsi que dans l’organisation, le développement et la gestion de projets communautaires. Elle voit la mobilisation et l’organisation des communautés comme une alternative à la marginalisation et à l’oubli.

Qu’est-ce que la paix ?
Pour moi, la paix est un rêve puisque j’ai toujours vécu en zone de conflit. La paix signifie que les femmes sont entendues et qu’elles peuvent décider de leur mode de vie et de production. C’est de pouvoir reprendre nos terres sans avoir peur. C’est le droit à l’air pur et à l’eau propre. La paix, c’est le droit à une vie digne.
Vidéo explicative

Pourquoi les femmes sont-elles essentielles à la construction de la paix ?
Je crois que les femmes jouent un rôle essentiel et dynamique dans la construction de la paix. Nous les femmes, possédons une capacité de vision à long terme, à très long terme ! Nous envisageons comment vivront nos enfants, nos petits-enfants et nos arrière-petits-enfants. Nous imaginons un futur où il fera bon vivre pour toutes et tous.
Vidéo explicative
Pour connaître les quatre autres artisanes de la paix, vous pouvez visiter le : https://www.devp.org/fr/fall2017/women-peacebuilders



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Haïti, Honduras, Pérou, Jordanie, Bénin et Bolivie

Oxfam-Québec

Ces activités éducatives internationales, organisées par Oxfam-Québec en collaboration avec ses partenaires, invitent les jeunes de 6 à 12 ans, d’ici et d’ailleurs, à mettre leur ingéniosité à l’œuvre dans la fabrication de jouets à partir de matériaux récupérés. Une merveilleuse action concertée d’amitié et de collaboration entre les peuples !

Oxfam-Québec présente deux activités, soit une exposition et un conte. Ces activités visent a sensibiliser les jeunes du Nord et du Sud aux thèmes de la surconsommation, de l’environnement, des inégalités entre les pays du Nord et du Sud, des différences et des ressemblances culturelles, à l’aide du jouet, un des objets le plus universels qui soient.

De plus, elles aident a valoriser les talents artistiques et l’habiletés manuelles des jeunes d’ici et d’ailleurs, stimuler leur imagination à travers l’art engagé et les sensibiliser à l’universalité de la créativité.

Partenaires : Les écoles dans nos pays d’interventions et le planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie à Montréal

Pour plus d’informations : https://oxfam.qc.ca/agissez/engagez-les-milieux-educatifs/au-primaire/concours-jouets/


Crédit photos : Éric St-Pierre



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Laurentides, Québec

Solidarité Laurentides Amérique Centrale

Considérant que l’art est un moyen d’éducation, d’expression et de sensibilisation, cinq murales créées par des artistes muralistes et des membres de la population ont été installées dans les Laurentides dans le cadre d’un projet de Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM) en 2015-2016. Chacune des œuvres est en lien un enjeu de solidarité internationale tel que l’environnement et les changements climatique, l’égalité entre les femmes et les hommes ou les droits humains.

C’est avec la conviction que les diverses formes d’expression artistique sont des alliées pour éduquer et sensibiliser que SLAM a mis en œuvre ce projet collaboratif de murales avec différents partenaires régionaux. Des volontaires se sont réuni.e.s à quelques reprises avec un.e artiste pour d’abord discuter des thématiques ainsi que des idées inspirantes qu’elles et ils souhaitaient retrouver sur l’œuvre puis ensuite, pour peindre la murale. Ces rencontres dynamiques et artistiques furent riches en réflexion et en coopération. Ce projet permit de susciter un engagement de la communauté sur des enjeux à portée internationale et laisse encore sa trace aujourd’hui étant donné que les murales et leur fiche explicative se retrouvent encore dans les lieux publics.

Ainsi, afin de souligner la Journée internationale des droits humains du 10 décembre 2015, une murale a été créée avec un groupe d’une douzaine de personnes dans le cadre d’un cours de francisation au COFFRET (Centre d’orientation et de formation pour favoriser les relations ethniques traditionnelles).

Ensuite, une deuxième murale sur l’égalité femmes-hommes a été réalisée avec des étudiant.e.s du campus de Saint-Jérôme de l’UQO. L’œuvre a été dévoilée le jour même du 8 mars 2016, journée internationale des femmes.

Enfin, trois autres murales ont été créées en lien avec le thème de l’environnement et des changements climatiques : deux intérieures (une au cégep de Saint-Jérôme et une au collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse) et une extérieure sur le mur de l’édifice où se trouve SLAM et où se trouvait la Coopérative d’alimentation Rivière du Nord. Les dévoilements ont souligné le jour de la terre du 22 avril 2016.

JPEG - 383.5 ko Murale sur les droits humains du COFFRET
JPEG - 371.6 ko Dévoilement de la murale sur l’égalité femmes-hommes à l’UQO

Photos : Sylvie Gendron



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec et International

Oxfam-Québec

Le monde est petit est un spectacle clownesque et interactif alliant des techniques de cirque à la réflexion de la situation des habitants de la planète, de son environnement et de ses divers enjeux sociaux.

Faisant face aux nouveaux défis de l’humanité, Atlas tente de comprendre les causes et les effets et cherche des solutions et des alliés pour surmonter ces défis. Ce spectacle transforme le banal en situation des plus loufoques et donne la possibilité au cirque, à l’humour et à l’imaginaire d’être sur la même scène que la sensibilisation à certains enjeux sociaux.

Public cible : 5-11 ans ; 12-17 ans.

Pour plus d’informations : http://www.atlasgeocircus.com/



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Afrique, Moyen-Orient et Asie

Oxfam-Québec

Un livre inspirant de l’auteure Andrée Poulin, racontant l’histoire de deux jeunes réfugiés en quête d’espoir et de paix. Marwan et Tarek fuient leur pays en guerre. À bord d’un bateau surchargé, les deux frères affrontent l’inconnu et le danger.

En compagnie d’autres sans-pays, les garçons cherchent une terre d’adoption. Mais partout on les repousse, on les ignore ou on les craint. Où trouver un pays pour vivre en paix, aux côtés de gens accueillants ? Dans quel port ? Sur quelle île ? Dans quels cœurs ?

S’inspirant de l’album illustré « Y’a pas de place chez nous », a été créée une fiche d’exploitation pédagogique qui permet aux professeurs de sensibiliser les jeunes à la situation des réfugiés, non pour susciter en eux la pitié, mais pour leur faire mieux comprendre le monde, les inciter à devenir des citoyens renseignés, capables de contribuer à un avenir meilleur pour tous. La fiche vise également à souligner l’importance de bien accueillir ces nouveaux arrivants au Canada en abordant divers thèmes : le respect, l’ouverture, la diversité et la tolérance.

Public cible : à partir de 5 ans.

Pour plus d’informations : http://oxfam.qc.ca/wp-content/uploads/2015/07/FichePedago_YaPasDePlace-1.pdf



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Canada

Oxfam-Québec

Ouisurf, c’est d’abord une question de passion !

Depuis 2010, c’est la destination web pour découvrir ce qui entoure le surf, la culture et le voyage par la production et la diffusion de séries, des anecdotes ou encore de chroniques pratiques.

Fortement axé sur le storytelling et la sensibilisation aux différentes cultures, OuiSurf c’est l’ami nomade que tout le monde aimerait avoir, qui sort des sentiers battus que ce soit à Montréal ou à l’autre bout du monde dans le but de partager les meilleures histoires : celles qui défrichent le chemin entre le cœur et la tête, qui marquent et inspirent.

Pour plus d’informations : https://oui.surf/oxfam-quebec-x-ouisurf-la-perle-des-antilles/

Photo : Thomas Fontaine



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Togo, Ghana, Haïti, Cuba et Canada

Cyclo Nord-Sud

100 portraits, 100 histoires, une expérience immersive unique !
Histoires de Vélos est une mosaïque photo et audio qui montre et démontre que le vélo peut concrètement changer une vie d’un bout à l’autre de la planète.

Qu’elles soient togolaises, ghanéennes, québécoises, cubaines ou haïtiennes, Cyclo Nord-Sud et le photographe Mikaël Theimer sont allés à la rencontre de ces personnes qui reflètent cette diversité d’histoires de vélos : donatrices-eurs, partenaires, bénévoles, membres mais aussi et surtout les bénéficiaires des projets portés par nos partenaires.

Avec plus de 57 500 vélos qui ont eu une seconde vie, Histoires de Vélos vous témoignent sans détour des réalités et des enjeux pour lesquels Cyclo Nord-Sud et ses partenaires sont engagés depuis 1999.

Cyclo Nord-Sud a pour mission de récupérer et revaloriser des vélos inutilisés au profit de communautés vulnérables à travers différentes initiatives solidaires, locales et internationales de développement social et économique, et ce dans une perspective environnementale.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le : https://cyclonordsud.org/histoiresdevelos/

Photo : Mikaël Theimer



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Canada

SUCO

Ateliers de théâtre-forum pour mieux démystifier le regard que nous portons sur la solidarité internationale et l’impact des changements climatiques sur les femmes du Sud.

Les catastrophes naturelles et les changements climatiques affectent principalement les personnes les plus vulnérables, qui sont à 70 % des femmes. Quel est l’impact de ces changements sur les femmes et comment s’y adaptent-elles ?

Dans cet atelier de théâtre-forum, suivez les expériences de Justin, jeune étudiant qui réalise un stage de 2 mois en agriculture auprès d’une association de producteurs au Burkina Faso. Cet atelier explore les thématiques des relations interculturelles et tente de démystifier certains préjugés face aux relations Nord-Sud. Il permettra à vos élèves de réfléchir à des situations concrètes et de favoriser une résolution collective aux situations que peuvent vivre les jeunes à l’étranger.

Cet atelier participatif convient aux groupes de tous niveaux et permet de propulser les jeunes dans les questionnements et les défis qu’ils expérimenteront pendant leur expérience à l’international, et ce, de manière très personnelle. Allons voir là-bas si j’y suis est recommandé aux groupes allant effectuer ou ayant effectué un séjour à l’étranger ou à tout groupe intéressé par la solidarité internationale, peu importe le niveau de connaissances.

Pour plus d’information, vous pouvez visiter le : http://suco.org/2016/12/21/2017-suco-propose-experience-interactive-collective-de-theatre-forum/

Allons voir là-bas si j'y suis
Allons voir là-bas si j'y suis

Photo : crédit à venir



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Thaïlande

Aide Internationale Pour l’Enfance

La Foundation for Child Development (FCD), partenaire local de l’AIPE en Thaïlande, encourage le développement des enfants à tous les niveaux : physique, intellectuel, social et spirituel. Même si le travail des enfants est illégal au pays, plusieurs familles ont néanmoins besoin de ce revenu supplémentaire pour survivre. La FCD cherche à éduquer les parents sur l’importance et les bienfaits à long terme d’offrir l’éducation à leurs enfants.

La FCD offre des ateliers d’art-thérapie pour aborder des sujets tels que la violence ou l’exploitation auprès des enfants travailleurs. Les jeunes sont également sensibilisés aux droits des enfants dans le cadre de ces ateliers. Les activités artistiques sont bénéfiques tant pour l’épanouissement personnel des enfants que dans une optique d’inclusion sociale, car elles permettent de créer des liens, d’instaurer un sentiment d’appartenance dans la communauté. L’art-thérapie est un modèle avant-gardiste en Thaïlande et d’autres organismes de la région s’inspirent désormais des méthodes développées par la FCD.

Pour en savoir plus sur leurs projets en Thaïlande : www.aipe-cci.org/nos-projets/projets-en-thailande

Photo : AIPE



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Inde

Aide Internationale Pour l’Enfance

La Rescue Foundation, partenaire local de l’AIPE en Inde, libère environ 300 jeunes filles chaque année de l’exploitation sexuelle. L’organisme leur offre un soutien juridique pour poursuivre les exploiteurs, des soins de santé et psychosociaux, ainsi que des services de réintégration et de soutien socio-économique.

La Rescue Foundation aide aussi les jeunes filles à se reconstruire mentalement et physiquement à reprendre possession de leur corps. La culture occupe une place cruciale dans ce processus, notamment par des activités artistiques comme la danse, le dessin et même le judo. Pendant des années, ces jeunes filles ont vécu l’horreur de l’exploitation sexuelle où elles étaient traitées comme des objets, des biens commerciaux. Maintenant libérées, la lutte n’est pas terminée : elles doivent encore réapprendre à se considérer comme des êtres humains à part entière et non comme une marchandise pour les exploiteurs sexuels. Pour ces filles, la culture est une cure vers la réappropriation d’une identité individuelle bien à elles dont elles ont été privées pendant trop longtemps.

Pour en savoir plus sur leurs projets en Inde : www.aipe-cci.org/nos-projets/projets-en-inde

Photo : AIPE



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Canada

Comité de Solidarité/Trois-Rivières

Le projet Change le monde, une œuvre à la fois se distingue du fait qu’il permet aux jeunes, via l’art, de prendre la parole et d’exposer les rêves qu’ils portent pour le monde dans des espaces publics. Le thème du projet donne aussi la chance aux jeunes de prendre conscience du pouvoir de l’art pour sensibiliser le public, pour dénoncer les injustices, pour proposer une vision de la société, pour exprimer un point de vue sur le monde.

Change le monde, une œuvre à la fois est à la fois un événement éducatif, artistique et culturel initié par le Réseau In-Terre-Actif, secteur jeunesse du Comité de Solidarité/Trois-Rivières. Il consiste, d’une part, en un travail de création et d’accompagnement pédagogique et artistique pendant plusieurs semaines, voire quelques mois dans certains cas, auprès de groupes en arts plastiques et dramatiques au secondaire et, d’autre part, en une exposition muséale d’œuvres médiatiques réalisées par les élèves du secondaire à laquelle se greffe un vernissage où sont présents : élèves, enseignant-e-s, parents, ami-e-s, médias, grand public.

Dans le cadre de ce projet, les élèves des classes participantes sont invité-e-s à réfléchir et à créer en classe des œuvres médiatiques portant sur des enjeux sociaux, environnementaux ou mondiaux qui les touchent et sur lesquels ils veulent s’exprimer. Tout au long du processus créatif, les élèves sont accompagné-e-s par un membre du Réseau In-Terre-Actif ainsi que par l’artiste professionnel trifluvien d’origine colombienne Javier Escamilla. Cet accompagnement permet d’enrichir la réflexion/création des jeunes sur les enjeux choisis. Elle permet également de dynamiser et de valoriser le travail des élèves mais aussi celui des enseignant-e-s en arts. Le processus créatif devient ainsi lieu d’échanges, de complicité, de sensibilisation, de sens et s’ancre dans la réalité de la vie des jeunes.

L’idée de « marier » la culture et les préoccupations des jeunes à un projet d’art engagé dans un contexte d’éducation citoyenne est née à partir de l’expérience-terrain de l’équipe du Réseau In-Terre-Actif. C’est également en tentant de répondre aux questions suivantes que le projet a pris forme : Que pensent les jeunes de notre monde actuel ? Quels rêves portent-ils pour demain ? Qu’ont-ils le goût de changer ? Comment donner davantage la parole aux jeunes dans des espaces publics ? Comment démontrer aux adultes une image positive des jeunes et de leur culture ? Comment responsabiliser les jeunes aux défis du monde actuel ? Comment lier l’art et la culture des jeunes dans un contexte éducatif de participation citoyenne ?


Pour plus d’informations vous pouvez visiter le :
http://www.in-terre-actif.com/550/article_6e_edition_de_l_evenement_change_le_monde_une_oeuvre_a_la_fois



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Mali, Pérou et Québec

Carrefour de solidarité internationale

Apprêtez-vous à découvrir des femmes et des hommes, jeunes ou moins jeunes, qui vous livrent une parcelle de leur vie : un espoir, une peur, un souvenir, un découragement, une surprise, une larme, un rire…une naissance. Au-delà des frontières se rejoignent des individus grâce à une seule et même expérience : être témoin d’une nouvelle vie qui prend son souffle.

Guidé par sa mission et ses valeurs, le Carrefour de solidarité internationale s’est lancé en 2015 dans un projet sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Son objectif principal : réduire la mortalité maternelle et infantile dans 12 communes rurales du Mali et dans une dizaine de communautés reculées du Pérou. L’enjeu est aussi de lutter pour l’égalité des genres par le renforcement du pouvoir des femmes.

Ce recueil vous transporte dans trois régions du monde : le Mali, le Pérou et le Québec. Au fil des pages, vous découvrirez des histoires de naissance, des photos captées sur le vif et des informations factuelles liées à la santé des mères et des tout-petits.

Photo : Jocelyn Riendeau



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Équateur

Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Par des activités de médiation culturelle, les stagiaires du programme Québec sans frontières travailleront de concert avec Arte Nativo afin de renforcer l’autodétermination des communautés de La Moya et de Pilingui en Équateur.

Arte Nativo est un organisme équatorien qui vise l’amélioration des conditions de vie des populations par un accès à la culture. Fortement minées par un long passé d’oppression, l’estime identitaire des communautés andines et la mobilisation des populations pour leur développement social et économique ont besoin d’être renforcées. En ce sens, Arte Nativo appuie les communautés, dont La Moya et Pulingui, par le biais de la médiation culturelle afin de favoriser la participation des communautés à l’évolution collective de leur milieu. La revitalisation d’un sentiment de fierté et d’une confiance collective sont des conditions essentielles pour augmenter le pouvoir d’autodétermination et améliorer les conditions de vie des communautés.

Le principal besoin exprimé par Arte Nativo est d’offrir un accès accru à des activités liées à la culture aux populations de La Moya et de Pulingui. Premièrement, la richesse du patrimoine culturel des deux communautés représente un potentiel de développement local largement sous-estimé. Étant donné que l’appropriation de sa propre culture est un préalable à la conservation et la valorisation des traditions dans les secteurs du tourisme et de l’artisanat, Arte Nativo propose d’outiller les populations sur l’expression et la gestion de leur patrimoine culturel afin de permettre le développement d’activités économiques locales et autogérées.

Deuxièmement, Arte Nativo souhaite agir afin d’améliorer la situation difficile des femmes de ces communautés, car les discriminations qu’elles subissent sur les plans sociaux et économiques sont nombreuses. L’exposition à la culture permet aux femmes d’avoir une meilleure vision d’elles-mêmes (capacité d’expression, leadership, confiance en soi, réalisations, etc.) et permet à la société d’avoir des réflexions et des débats sociaux sur la transmission du patrimoine, les inégalités et la complémentarité des rôles femmes-hommes. Mettre à l’avant-scène le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes est nécessaire pour encourager et valoriser les secteurs économiques dans lesquels elles sont investies et reconnaître leurs contributions au développement de leur collectivité.

Troisièmement, Arte Nativo tient à mettre en valeur et à reconnaitre les connaissances et l’expertise des communautés participantes, spécialement celles des femmes, afin de mieux répondre au besoin d’autodétermination et de prise en charge collective. À cette fin, le projet alimente la transmission d’expériences et de bonnes pratiques en tourisme communautaire, le partage du patrimoine artisanal et l’échange de réflexion sur l’égalité entre les femmes et les hommes entre les communautés de La Moya et de Pulingui. Lors des ateliers de transmission, les participant-e-s seront amené-e-s à reconnaître la valeur de leurs connaissances et à devenir des figures de référence dans leur collectivité. Les communautés auront l’avantage de tisser des liens de solidarité et de développer une vision concertée du développement social et économique de leur milieu.

Pour en savoir plus sur les activités du stages QSF et pour vous inscrire : http://centresolidarite.ca/stages-internationaux/stages-quebec-sans-frontieres/

Pour en savoir plus sur Arte Nativo : http://www.fundacionartenativo.org.ec/who.php

Photo : Meaghan Johnstone



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec, Canada

Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES)

Ce projet régional d’éducation à la citoyenne mondiale et à l’égalité des genres et des chances avait pour objectif principal d’échanger entre femmes d’ici et d’ailleurs, de créer et de susciter une prise de conscience et un engagement de la population du Bas-Saint-Laurent face aux luttes des femmes pour l’égalité des chances et ce, dans une perspective internationale et interculturelle.

Nous y avons travaillé exclusivement avec des femmes de différents milieux socio-économiques et culturelles et avec des partenaires reliés soit à la défense des droits des femmes et soit à l’intégration des personnes immigrantes. Ce projet, croisant discussions intimes et de groupes, présentations de contenus et de témoignages du "Sud" ainsi que création artistique a culminé sous forme d’exposition photo et de trois courts-métrages.

L’exposition citoyenne « En route vers l’égalité des chances » du CIBLES a été présenté à Amqui, Rimouski et Matane dans le cadre de la journée internationale des femmes du 8 mars et du 31 mai au 9 juin à la Galerie d’art Léonard-Parent de Rimouski.

L’exposition, sous la coordination de Sarah Charland-Faucher, présentait les photos et courts-métrages de Laurie-Edwidge Cardinal et Sasha Valdes réalisé dans le cadre des multiples rencontres entre femmes sur le territoire ainsi que les masques de dizaines de femmes d’ici et d’ailleurs créés entre les femmes dans le cadre du projet.

En route vers l’égalité des chances a permis de relier des organismes et des femmes de différents âges, cultures et milieux afin d’ouvrir la discussion sur les avancées et reculs en matière d’égalités entre les femmes et les hommes, mais aussi entre les peuples du monde, et surtout d’ouvrir les cœurs et les esprits pour que naisse un sentiment d’appartenance au genre féminin, au genre humain, sentiment nécessaire à toute solidarité locale ou internationale.

Les courts-métrages sont maintenant disponibles en ligne via le lien suivant : http://cibles.org/exposition-et-courts-metrages-en-route-vers-legalite-des-chances/



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Canada

Projet Accompagnement Québec-Guatemala

Bande dessinée représentant les luttes de quatre défenseur-e-s des droits humains guatémaltèques, visant la sensibilisation des jeunes québécois à l’importance de l’engagement citoyen.

Pour lire leur bande dessinée et en apprendre plus sur le projet, vous pouvez visiter le : https://visagesderesistance.files.wordpress.com/2015/02/bd_finale_web.pdf



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Québec et République démocratique du Congo

Oxfam-Québec

Ici et ailleurs, l’art social joue un rôle déterminant dans la sensibilisation aux enjeux sociaux. C’est pourquoi Oxfam-Québec, l’Atelier Théatr’Action (ATA) et le Théâtre des Petites Lanternes (TPL) se sont donc unis pour mettre sur pied Bongo té, tika !, un projet théâtral pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Fruit de la Grande Cueillette des Mots, collecte de plus de 800 témoignages de femmes et d’hommes dans quatre communes de Kinshasa, cette pièce de théâtre vise à sensibiliser la population congolaise aux enjeux liés aux violences faites aux femmes et aux filles. Bongo té, tika ! sert également à jeter les bases pour d’autres projets en la matière et à documenter la problématique à Kinshasa.

Vous voulez en savoir plus ?!
Rejoignez Oxfam-Québec lors du midi-causerie Théâtre social en République démocratique du Congo : solutions dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Quand : Le 25 octobre 2017 de 12h30 à 14h00

Où : Université du Québec à Montréal, Pavillon Judith Jasmin – Salle J-1950
405 rue Sainte-Catherine Est, Montréal, QC H2L 2C4

Avec : Angèle Séguin, directrice artistique, Théâtre des Petites Lanternes, Sherbrooke, Canada
Jose Bau, producteur de la pièce Bongo Té Tika !, Atelier Théâtre Action, Kinshasa, République Démocratique du Congo
Maxime Allard, chargé de programme, Oxfam-Québec, Montréal, Canada

Pour plus d’informations : https://oxfam.qc.ca/decouvrez/ou-travaillons-nous/republique-democratique-du-congo/projet-bongo/



À l'action !

Partager cette initiative sur Facebook et Twitter

Nous vous invitons à ajouter le hashtag #JQSI2017 à votre commentaire et mettre le statut de ce partage public.

FERMER

Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca